BTS MCO : Quand les ainés rencontrent les étudiants de 1re année

par Laurent FOUILLARD

Le 16 octobre 2019, les étudiants de BTS MCO première année ont rencontré leurs aînés les étudiants de deuxième année du BTS MUC. Ces derniers venaient d’avoir une présentation du concours Passerelle qui est un concours d’admissions parallèles en Grande Ecole de Management qui permet d’intégrer une des 10 grandes écoles de Management de France après un bac+2.

Quatre étudiants de deuxième année (Emilie SEMEDO, Soundouss OBBADI, Cheik MAKALEN, Enez MERT) se sont présentés et ont pu répondre à toutes les questions posées par les nouveaux entrants dans la formation.
Les points suivants ont été abordés :
-  Les conseils pour réussir la première année de formation en termes d’investissement personnel, d’organisation et de méthodes de travail
-  Les attitudes à adopter en entreprise
-  Les tâches effectuées en magasin
-  Les différentes missions réalisées pour les épreuves professionnelles
-  Les difficultés rencontrées lors de la formation en première année et comment y faire face
-  Les poursuites d’études envisagées
Cette rencontre permet aussi de développer l’entraide et favorise la cohésion de groupe.
Un travail de communication écrite a été demandé aux étudiants de première année. Ils ont dû rédiger un compte rendu de cette rencontre. Vous pouvez trouver ci-joint des extraits de ce travail demandé.
Pour continuer à faire connaissance et à échanger de façon conviviale, la séance s’est terminée autour d’une petite collation.

Mme LARCHER – Mme MALLET – Mme DUBOUCHET

Extraits de comptes rendus d’étudiants :
« Actuellement scolarisé en première année de BTS Management Commercial Opérationnel au Lycée Le Corbusier à Poissy, mes deux professeurs principaux ont organisé, le mercredi 16 octobre 2019, une rencontre entre les BTS MCO 1ère année et les BTS MUC 2ème année pour permettre aux élèves de première année d’échanger avec les deuxièmes années sur leur parcours scolaire, leurs stages et méthodes de travail. »
Théo CHABAULT

« 4 élèves en deuxième année de BTS MUC (Management des Unités Commerciales) sont venus nous expliquer le déroulement de leur deuxième année. Ses 4 élèves sont Emilie, Enez, Cheik et Soundouss, ils ont obtenu un baccalauréat STMG ou Professionnel. Après le BTS, on a la possibilité d’arrêter ses études ou au contraire de poursuivre avec une licence professionnelle et/ou pour les plus motivés de passer un concours afin d’intégrer une école de management voire l’ESSEC qui est une des meilleures écoles (en partenariat avec le lycée).
Le BTS MCO a pour objectif de former des manageurs à la gestion et au développement d’une unité commerciale (boutique, supermarché, hypermarché, agence commerciale...). Les domaines sont très diversifiés, en effet il y a la banque, l’assurance, la distribution, l’immobilier... Plus de la moitié du programme est donc consacré au management. Le titulaire du BTS MCO peut aussi être amené à créer son entreprise, ou à reprendre une entreprise déjà existante.
D’après les élèves de deuxième année, il est important d’adopter un rythme de travail soutenu dès la première année car cela va nous permettre de mieux réussir notre deuxième année. Il faut travailler généralement tous les soirs et faire les exercices chez soi car c’est le moyen de voir si l’on a bien compris et mémorisé le travail fait en classe. De plus, il est primordial de faire des fiches de synthèse à la fin de chaque chapitre afin de ne pas être perdu.
Pour les élèves venant de série professionnelle, la principale difficulté est le travail chez soi car en bac pro, il n’y avait pas forcément de travail à fournir à la maison alors qu’en BTS le travail chez soi est la clé de la réussite. »
Kalubi MWIMBA

« Les stages sont très importants dans cette formation car ils permettent d’obtenir le diplôme. Les missions à effectuer sont en rapport avec les cours donc le stage permet de mettre la théorie en phase avec la pratique.
La première étape pour réussir son stage est d’avoir un stage dans une entreprise qui nous plaît pour pouvoir s’investir à fond car dans cette dernière il faudra être motivé, oser prendre des initiatives, faire les tâches demandées (souvent de tout faire comme les vendeurs c’est-à-dire faire de la mise en rayon, du conseil client, ranger le magasin, en bref les tâches habituelles) et faire les missions imposées par le lycée.
Il faudra ensuite dans un second temps, après avoir réussi à maîtriser les produits et la clientèle, se mettre dans la peau d’un manager adjoint. Pour cela, il faut prouver nos connaissances (des produits, de la clientèle mais également de la théorie donc des cours). Il faut aussi montrer sa motivation, son investissement et prendre impérativement des initiatives. On doit être considéré comme un réel membre de l’unité commerciale.
Il est également impératif de se pencher sur les données chiffrées surtout au moment de l’animation qui sera à créer (quantités vendues, objectifs, chiffre d’affaires, ...). Durant l’animation, il est essentiel de prendre des photographies car elles sont les preuves que notre animation a bien eu lieu. Ces données doivent être conservées sur les 2 ans du BTS.
En plus d’être important pour décrocher le diplôme, les stages peuvent être une source de fierté comme lorsqu’on se fait féliciter par nos tuteurs ou par des responsables ou que l’on voit que nos actions ont permis d’augmenter les ventes par exemple. »
Dylan BIGET

« Il y a beaucoup de tâches qu’ils ont appréciées réaliser, comme notamment les animations. Emilie a dû animer un stand pour mettre en avant et vendre des mascaras. Grâce à cela, elle a fait augmenter le chiffre d’affaires. Soundouss a effectué un déplacement de produits et a aperçu que la nouvelle place donnée à certains vêtements, ont permis de mieux les vendre. Enez a dû afficher l’arrivée de nouveaux téléphones portables et les mettre en avant pour les vendre. Dans chacune des missions réalisées, il y a un suivi du tuteur.
Les cours aident énormément lors du stage puisqu’on peut mieux comprendre certaines situations grâce aux notions apprises. Il faut savoir prendre des initiatives, afin de montrer qu’on s’investit. On peut tout aussi proposer de nouvelles idées, et si notre tuteur est d’accord, les mettre en application, s’il ne l’est pas, ne pas s’arrêter à un point qui peut nous paraître négatif et aller de l’avant.
Il faut, qu’en tant que stagiaire, on arrive à se positionner en tant qu’assistant manager. Cela n’est pas forcément simple, de par notre jeune âge et également de par le fait que l’on ne passe pas beaucoup de temps en entreprise. C’est donc un état d’esprit qu’on doit rapidement acquérir. »
Alix BAGNE

« Pour conclure, nous pouvons dire que tout type de profil peut réaliser et réussir ce BTS, il faut juste de la motivation, travailler sérieusement et rigoureusement, être assidu… Tous les élèves de deuxième année nous ont conseillé, si possible, de poursuivre les études après les deux années de BTS. Ils nous ont également indiqué, que malgré la forte quantité de travail à fournir, il était encore possible d‘avoir du temps libre. Pour finir, cette rencontre nous a permis de recueillir quelques informations et conseils pour pouvoir réussir dans le monde scolaire et professionnel. »
Théo CHABAULT