« Solidarités dans la ville » à Beauregard Les Premières STI2D 2 se lancent dans le Challenge d’Innov’Avenir !

(actualisé le ) par Vernon Pauline

« Solidarités dans la ville » à Beauregard
Les Premières STI2D 2 se lancent dans le Challenge d’Innov’Avenir !

Le programme Innov’Avenir a pour but de sensibiliser les jeunes d’aujourd’hui aux métiers de demain et propose pour cela dans les établissements scolaires des ateliers de création en lien avec le numérique, l’innovation et l’esprit d’entreprendre. Pour la première fois, le programme a lancé un Challenge nommé « Solidarités dans la ville ». Celui-ci consiste à faire créer un outil innovant à la classe, en lien avec ce thème.
La classe de 1ère STI2D2 a décidé de relever le défi : les 30 élèves, répartis en groupes, s’intéresseront au quartier de Beauregard qui se trouve juste à côté du lycée Le Corbusier et qui est actuellement en pleine mutation. Autour de quatre thématiques – la Mobilité, l’Environnement, l’Alimentation et le Lien entre les habitants – ils iront à la rencontre des habitants du quartier, de personnes « référentes » (animateurs, représentants de copropriété, commerçants, etc.) et de plusieurs élus de la Mairie de Poissy qui ont accepté de nous rencontrer.
Mais le vendredi 1er décembre, une étape a déjà été franchie ! En effet, Innov’Avenir organisait un Hackathon à l’IUT de Bobigny. Dans toutes les classes qui participent à ce Challenge – collèges et lycées des académies de Créteil et de Versailles – cinq élèves-représentants ont pu faire découvrir et progresser le projet de leur classe aux côtés de développeurs volontaires.
Comment ? D’abord guidés et conseillés par des étudiants en informatique dans le cadre d’ateliers interactifs, ils ont présenté ensuite à un jury composé de spécialistes dans le domaine informatique leurs idées puis ont bénéficié de leurs conseils.
Ces rencontres ont été très riches pour les élèves ; elles leur laissaient une place centrale tout en leur faisant prendre conscience des difficultés à venir, des problèmes à anticiper mais aussi plus largement en leur faisant découvrir l’enseignement supérieur et le monde du travail.
Et maintenant ? Les cinq élèves ayant participé à cette journée particulièrement fructueuse vont la présenter au reste de la classe et mettre en avant les fondamentaux pour réussir un tel projet. Viendra alors le temps des interviews et l’avancée dans la création de leurs outils innovants. Certains groupes ont déjà une idée très précise mais nous gardons encore un peu le mystère !
A suivre donc…

Les élèves sont encadrés par Monsieur Gibon, professeur-documentaliste et par Madame Vernon, leur professeur de Français.

Article rédigé par Madame Vernon.